Juin
27

PLQ Moraines

Atteinte au site historique 

2016-04 Etat foncier

Désormais mention doit être faite également de la construction fortement excessive en termes de volumétrie et d’implantation d’un groupe de trois immeubles en contrebas du chemin de Pinchat. Tout au long des procédures conduites pour les modifications du régime des zones et l’élaboration du plan de quartier, modifications qui faisaient suite à des ventes de parcelles, des procédures se sont échelonnées sur plusieurs années et d’aucuns n’ont eu de cesse de relever l’aspect délicat de constructions à cet emplacement, comme du reste sur tout le secteur formant prolongement dans le « skyline » de la colline de Pinchat. Ont suivi des pressions cantonales visant à densifier tout le secteur en zone 3D, avec des prises de positions ambiguës de la part des Autorités carougeoises lesquelles, tout en mettant en garde contre de tels excès, ont clairement baissé la garde sans oser faire usage de leur droit de recours. De même la Municipalité n’a pas produit les maquettes existantes, ni demandé la pose de gabarits installés sur place qui auraient permis à la population de juger de l’impact de telles constructions. Tout au plus les demandes émises au sein du Conseil municipal visant à ce que les nouvelles constructions ne dépassent pas la cime des arbres existant ont conduit au maintien d’un cèdre géant, ce qui ne saurait assurément constituer un facteur d’intégration et qui laisse pensif sur la volonté et les compétences des Services et édiles concernés. Inutile de dire que les appartements en PPE situés dans ce site privilégié et soumis au contrôle financier de l’Etat se sont arrachés auprès de certaines personnes bien informées, ce qui contribue à alimenter les rumeurs.

2016-02-17 Carouge (132)

On observera également le fait que,dans l’Inventaire fédéral des sites construits adopté par une Ordonnance fédérale (OISOS, no 451.12), cet emplacement aujourd’hui construit figure comme un site sensible où tout projet doit prendre en compte la barrière verte constituée par le coteau de Pinchat. Ces constructions constituent donc une atteinte grave au site historique du Vieux-Carouge et à son environnement immédiat.

 

 

Laisser un commentaire